Le Courriers des Lecteurs

Cette rubrique est ouverte à tous nos adhérents et permet à chacun de s'exprimer.
Cliquez sur le bouton "Ecrivez-moi!" (juste au dessus du compteur) dans la Rubrique "Bonjour".

- Bernard Morel Vice Président de l'UP

(E-mail du 27/05/2007)

Aux adhérents de la prestigieuse Université Populaire des Trois Villes Soeurs :
EU - MERS - LE TREPORT

C'est un véritable plaisir de découvrir le SITE INTERNET de l'U.P., par le biais de la programmation
de ses multiples activités sur les années 2007 - 2008.

Cela manquait à notre rayonnante Association qui devait s'inscrire dans la modernité des moyens
révolutionnaires de la communication à l'échelle planétaire ! Cette omission se trouve donc réparée par la volonté affirmée de notre actif Président Claude Balandrade. Tout le mérite conceptuel en revient à notre brillant informaticien Stéphane Leszek, qui avec abnégation, pugnacité et compétence reconnues, a su le propulser pour le rendre attractif et limpide à la fois. Que nos plus chaleureuses félicitations leur soient décernées.

A présent, cet outil extraordinaire doit permettre au plus grand nombre de ses adhérents de s'exprimer délibérément sur divers sujets se rapportant essentiellement à "l'ART et à la CULTURE", puisqu'ils se trouvent au centre de nos préoccupations et restent notre principal objectif ! A chacune, chacun d'eux, je souhaite bon courage, car je sais aussi que tous sont fertiles en imagination pour rédiger des articles de qualité.

Par ailleurs, à la lecture de la programmation, il est aisé de constater les nombreuses orientations dans lesquelles s'inscrivent son action et son rayonnement : Voyages - Conférences - Activités des Clubs et Club Opéra. Si l'Université Populaire de Eu - Mers - Le Tréport a pu connaître une exceptionnelle aventure au cours de sa longue et riche histoire durant ses cinquante cinq ans d'existence ; nous pouvons affirmer qu'elle le doit, en partie, aux nombreux et talentueux bénévoles qui se sont succédé pour assurer sa probante renommée. A toutes et à tous, que nos sentiments de gratitude leur soient adressés pour les engagements désintéressés dont ils ont fait preuve, dans le seul souci de servir une noble cause !

A toutes et à tous les membres actuels, saluons leur détermination à poursuivre dans l'esprit tracé par leurs prédécesseurs et qu'ils reçoivent tous les encouragements pour perpétuer son excellente réputation.
A mes Collègues membres et Amis, mes plus cordiales amitiés et ma plus totale adhésion !

Bernard Morel
Vice Président

* * *

Quelques réflexions du Vice Président Bernard MOREL

L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L'UNIVERSITÉ POPULAIRE


du samedi 13 octobre 2007

* * * * * *

Au terme d'une excellente soirée partagée entre de vives émotions de satisfaction sur le déroulement chronologique de l'A.G. et, la petite déception finale avec la défaite du XV de France contre l'Angleterre en demie finale de la Coupe du monde 2007 ; le moment m'apparaît peut-être venu de tirer quelques brèves analyses.

A l'heure où les médias et les moyens impersonnels d'expression et de communication sont devenus légions, qu'il est réconfortant de voir se rassembler quelque deux cents personnes autour de mêmes valeurs portant sur "l'Art et la Culture".

C'est le résultat d'hier soir et à ce titre, un simple mot suffirait à traduire le bilan positif de cette remarquable Association sous le vocable " RÉUSSITE "

R : comme Rayonnante dans les cités des Trois Villes Sœurs - EU - MERS - LE TREPORT.
É : comme Éducative et élévatrice dans la recherche d'activités culturelles et ludiques à la fois.
U : comme Universalité des esprits, par son caractère rassembleur de toutes les connaissances.
S : comme Succès de toutes les initiatives au niveau des clubs ou de l'organisation des voyages.
S : comme Satisfaisante et surprenante au niveau des résultats d'ensemble encourageants.
I : comme Intéressante dans la diversité de ses actions au profit du plus grand nombre d'adhérents.
T : comme Témoignage d'un engagement désintéressé de ses valeureux bénévoles.
E : comme Exceptionnelle et enrichissante Association de renom légendaire au niveau régional.

Au-delà de cette vision synoptique qui exprime toute la richesse de son rayonnement incontesté et incontestable, c'est aussi et encore l'irréfutable succès qui résulte de l'organisation minutieuse de cette magnifique soirée :

- Un riche bilan de l'année écoulée qui se trouve superbement rapporté dans le détail, par son actif et volubile Président Claude Balandrade et aidé en cela par son sympathique secrétaire Christian. Outre la longue énumération des actions qui dénote un engagement de tous les instants ; c'est encore l'hommage rendu aux précieux bénévoles qui s'activent pour pérenniser l'oeuvre entreprise par leurs vénérables pionniers. A ce titre, un hommage appuyé et mérité était porté au crédit de deux nouveaux éminents membres Alain Bollengier et Stéphane Leszek pour leur engagement personnel dans la vulgarisation de l'opéra lyrique et dans celui de la création d'un remarquable site Internet de la prestigieuse Association. Enfin, les mêmes marques d'estime et de reconnaissance étaient adressées envers tous ceux et celles qui accomplissent leur mission, très souvent de manière discrète et humble, pour assurer le plein succès de la vie des clubs et des conférences, ou tout simplement dans la remarquable organisation de la soirée.
- Au-delà, un hommage particulier était rendu à un grand absent de marque…, notre très respectueux et efficace trésorier Serge Thomas et à son épouse Maïté. Pour des raisons médicales et d'hospitalisation, leur présence s'est trouvée écartée. Après 26 années, en sa qualité de trésorier, c'est bien la première fois qu'il était contraint de céder sa place de rapporteur financier. Malgré tout, il avait tenu à préparer un rapport de qualité pour laisser apparaître une situation financière saine et excédentaire sur l'année civile.
- Si un appétissant buffet froid et convivial rassemblait près de deux cents adhérents ; l'apothéose de cette soirée en revenait à la magistrale prestation du groupe de jeunes "Wici". Ils évoluaient très allégrement dans des danses polonaises et en tenue folkloriques originales pour nous offrir un spectacle de très bonne qualité. Un final retentissant clôturait l'agréable soirée.
Le 14 octobre 2007 - Bernard. MOREL

* * *

(E-mail du 11/12/2007)

QUELQUES IMPRESSIONS SUR LE RÉCENT WEEK END PARISIEN (le 8 et 9 décembre 2007)


Par Bernard Morel

* * * * * *

Au retour d'un sympathique week-end sur la Capitale, il est très plaisant d'en disséquer ses principales caractéristiques pour les faire partager par le plus grand nombre d'adhérents de l'Université Populaire. Un voyage placé sous le sceau de la Culture au sens intrinsèque du mot !

Certes, la seule ombre au tableau demeure le temps très pluvieux et exécrable qui nous a accompagné durant tous nos déplacements. Néanmoins et afin d'en annihiler ses côtés pervers, il faut bien reconnaître qu'il a permis de générer d'autres éléments positifs. Au nombre de ceux-ci, citons des échanges de qualité dans le car, par petits groupuscules. En second, la perception d'une exceptionnelle féerie de lumières en nocturne. En effet, il était donné l'occasion à l'imposant groupe des 59 participants de visionner les magnifiques décorations des principaux monuments ou immeubles parisiens ainsi que les principales artères de la ville. Pourtant, le plus impressionnant à découvrir se situera lors de la lente remontée de l'avenue des Champs-Élysées avec les incomparables illuminations. En ce mois de décembre et ces temps de Noël, chacun pouvait se pénétrer des merveilles et multiples décorations que "seul Paris" est en mesure de nous offrir ! D'éblouissantes images qui resteront, à coup sûr, gravées dans le cœur de chacun !

Au niveau culturel, trois grands rendez-vous étaient à porter au compte du positif.


La surprenante soirée de " Casse-noisette " à l'Opéra Bastille : Dans cette gigantesque enceinte de 2700 places, où la vision et l'acoustique règnent en maître, il était loisible d'admirer un Ballet de l'Opéra de Paris d'une exceptionnelle beauté ! Le fabuleux ballet s'exécute en deux actes, trois tableaux et quinze scènes. Il est l'œuvre d'après un conte d'Hoffmann, adapté par Alexandre Dumas. La chorégraphie et la mise en scène sont de Rudolf Noureev sur la prestigieuse musique rythmée de Piotr Ilyitch Tchaïkovski. La direction musicale est assurée par le brillant maestro Kévin Rhodes auprès de ses soixante quinze talentueux exécutants.
Ce sont deux heures inoubliables de spectacle, unique au monde, pour tenir en haleine et captiver un public de profanes. Au final ce sont 2700 spectateurs médusés et pleins d'admiration envers de grandioses prestations de deux danseurs étoiles, en parfaite harmonie avec celles des Premiers danseurs et d'un étourdissant Corps de ballet.
Quant au thème, le ballet raconte l'histoire de Clara qui reçoit un "Casse-noisette" à Noël de la part de son oncle. Pris d'une fringale au cours de la nuit, elle découvre avec surprise la danse des jouets au milieu de petits rats qui surgissent du sol. Bref, un conte banal qui se poursuit par la mort du roi des souris alors que son Casse-noisette se transforme en beau Prince. Tous deux s'envolent ensuite vers le royaume en confiserie, suscitant ainsi de multiples ballets époustouflants de qualité et d'harmonie. Un spectacle apprécié par tous, tant le plaisir des yeux est à son summum !

La sublime visite de l'Opéra Garnier le dimanche matin : C'est avec l'aide d'une éclaircie bienvenue et l'apparition d'un soleil resplendissant que la visite se poursuivait le dimanche matin. Pour certains, c'était l'occasion de découvrir ce somptueux monument parisien et pour quelques rares, d'en redécouvrir tous les fastes.
Sous la conduite d'une guide experte et attentive à l'écoute de chacun, la visite permettait de percevoir toute l'étendue de ce joyau architectural. Au cours du XIX éme siècle, le jeune architecte Charles Garnier, grand Prix de Rome, gagne le concours pour la création d'un nouvel opéra à Paris. La construction est prévue sur 7 ans, mais l'absence de finances suffisantes en retarde la réalisation et la porte à 14 années. C'est en 1875 que son inauguration a lieu, alors que les intérieurs ne sont pas encore achevés. C'est alors tout un ensemble prestigieux qui est offert à la vue du public parisien. L'éblouissante salle dotée de loges à sa périphérie et d'un mobilier hors du commun et très confortable peut accueillir quelques 900 spectateurs. Les accès et ses escaliers tout en onyx nous apparaissent prodigieusement merveilleux. Quant à la salle des entractes où se rassemblait le Tout Paris et qui vient de bénéficier d'un extraordinaire lifting, c'est un véritable trésor d'ingéniosités. Des annexes toutes aussi prestigieuses laissent chaque visiteur averti sur un sentiment de regret à devoir les quitter.

L'époustouflant spectacle du " Le Roi Lion " au théâtre du Mogador. L'après midi dominical se trouvait réservé à découvrir la magistrale production d'un conte pour enfants et apparaissant comme l'événement artistique de la rentrée 2007 !
Un spectacle dans le très beau théâtre rénové de Mogador pour nous permettre de découvrir une nouvelle forme de mise en scène, à l'image d'un B.D. du livre de la jungle. Ce sont 40 artistes, aux 400 costumes colorés, qui s'incarnent dans les animaux de la forêt pour nous offrir un spectacle chorégraphique très animé et bien imagé. Sur une toile de fond d'un conte pour enfants, la musique endiablée d'Elton John et Tim Rice ne laisse pas indifférents les 1600 spectateurs présents, tant le nombre de décibels est porté à son point de rupture !
Un après midi divertissant qui a séduit l'intéressé groupe durant plus de deux heures trente. Au total, un spectacle original qui a débuté en septembre dernier pour se prolonger jusqu'en avril prochain, afin de satisfaire un large public en quête de la nouveauté.

Le traditionnel joyeux retour : A l'image des voyages précédents, le retour s'est effectué dans la bonne humeur communicative. Outre la traditionnelle chansonnette à laquelle le français reste viscéralement attaché ; un petit hommage particulier était rendu à Eric, un excellent conducteur attaché à notre service depuis plusieurs années. En effet, l'homme attentionné, aux qualités humaines reconnues, aux compétences professionnelles avérées et d'une serviabilité à toute épreuve, méritait que l'on lui signalât ! C'est à l'aide d'une chanson écrite à son intention, par mes soins et sur l'air bien connu de " Adieu, Monsieur le professeur " que tout le monde reprenait en chœur : "Merci…, Monsieur le bon chauffeur".

Au terme, de ce mémorable week-end, il revenait au Président Claude Balandrade, puis à moi-même, d'exprimer des vœux très sincères pour de Joyeuses Fêtes de fin d'année à tous les participants.

Bernard MOREL
Participant et auteur

* * *

(E-mail du 22/10/2010)

L'UNIVERSITÉ POPULAIRE DE - EU - MERS - LE TRÉPORT


UNE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE QUALITÉ


**


Quelques réflexions personnelles

Comme chaque année à pareille époque, la traditionnelle Assemblée Générale de l'U.P. n'a pas failli à sa réputation. Au cours d'une longue soirée très éclectique, il était encore bien agréable d'accueillir les fervents adhérents d'une Association qui reste très attractive sur le plan culturel.

En cette fin d'après midi du samedi 09 octobre 2010, l'occasion était donnée à son Président Claude Balandrade et à sa vaillante équipe de bénévoles qui lui apporte son concours, d'exposer le riche bilan d'une année 2009 - 2010, aux quelques deux cents invités qui avaient répondu à leur appel. A l'heure où l'individualisme s'affirme davantage et de plus en plus au sein de notre société…, qu'il est réconfortant de voir une Association culturelle reconnue, mobiliser autant de bonnes volontés lors d'une A.G. ! Des presses locales et régionales s'en sont faites l'écho par des reportages de qualité et n'éprouve pas la nécessité d'en rajouter davantage.

Toutefois, en rappeler brièvement la consistance et la cohérence des actions me paraît utile autant que nécessaire. Elles se situent à plusieurs niveaux, comme le rappelait le Président et s'inscrivent sur des fondamentaux d'actions culturelles, de découvertes à travers le monde ou d'enrichissements aux technologies modernes sur la base d'initiations pédagogiques ou divertissantes. Ainsi, il était rappelé au public tout le large panel des actions mises sur pied par l'Université Populaire pour satisfaire le plus grand nombre :

  • Le calendrier des Conférences du Monde
  • Les animations au sein de différents clubs
  • Les soirées initiatiques à une meilleure compréhension de l'Opéra
  • Les voyages de découvertes à travers le monde
  • Les voyages culturels de plus courte durée
  • Les diverses visites d'intérêt plus localisé

L'occasion était encore donnée à chaque membre impliqué dans telle ou telle action d'en préciser la finalité et l'intérêt. Quant à la dévouée trésorière Josette Dejean, elle était invitée à retracer le bilan positif d'une gestion saine et rigoureuse. Dans un préambule du Président et en leur absence justifiée, une pensée très chaleureuse était adressée à son Trésorier Serge Thomas et à son épouse Maïté pour une hospitalisation qui se prolonge depuis plusieurs mois. Ma récente visite au couple était précisée pour laisser entrevoir des signes cliniques encourageants pour Serge dans le moyen terme. Tous les vœux des membres du bureau leur étaient renouvelés.

Dans un déroulement logique, la projection de deux remarquables films documentaires sur les récents voyages en Indonésie et Bali, puis aux Iles canaries donnaient l'occasion à l'attentive assistance de mieux percevoir les spécificités qui les caractérisent, au travers d'images expressives et de qualité. De vives félicitations étaient adressées aux talentueux caméramans pour l'excellence de leurs prises de vue.

Dès lors, un vin d'honneur se trouvait servi à l'ensemble des adhérents, avant même que cent cinquante d'entre eux assistent au dîner fort sympathique. C'est par la prise d'un buffet froid de qualité que la soirée se prolongeait tardivement.

A présent, l'heure est déjà à la réflexion pour une organisation méticuleuse de la prochaine A .G. de 2011 qui sanctionnera le 60ème anniversaire de la naissance de l'Université Populaire de Eu - Mers- Le Tréport (1951 - 2011). D'ores et déjà, chacun est invité à fournir de pertinentes suggestions !

Bernard Morel
Vice-Président

* * *

(E-mail du 15/10/2012)

ASSEMBLEE GENERALE DE L'UNIVERSITE POPULAIRE DE EU - MERS - LE TREPORT

**:
Hommage à un Président émérite Claude Balandrade

En fidélité à la tradition, s'est tenue l'A.G. de l'Université Populaire de Eu - Mers - Le Tréport dans la salle Audiard de EU le samedi 13 octobre 2012. Si son déroulement s'est opéré de façon coutumière, il était encore suivi par un impressionnant public. Si ma présente narration ne se fixe pas comme but d'en relater l'exégèse, mon propos se veut uniquement de rendre un vibrant hommage à notre Président en partance, pour celui qui a œuvré à la rendre rayonnante.
Comme moi, le généreux public avait tenu à exprimer sa reconnaissance envers son Président Claude Balandrade. En effet, l'homme qui a subi récemment une intervention chirurgicale de sa hanche gauche et qui connaît quelques problèmes de santé présentement, a souhaité légitimement prendre du recul et passer le relais à une nouvelle équipe enthousiaste et dynamique. Son intervention, en ouverture de séance, précisait les raisons qui le contraignaient à ne plus exercer la présidence, après 36 années passées à sa tête, en compagnie de vaillantes équipes qui se sont relayées durant cette longue et prolifique période ! Très visiblement, l'émotion contenue se lisait pourtant sur chacun des visages, qui manifestement constataient qu'une page de son histoire était en train de se tourner ! " Une dernière page se vivait et le livre se refermait sur ces quatre décennies d'intense activité au service de l'Art et de la Culture ! "

****


Un record de longévité à la tête d'une Association culturelle !


Un record de 36 années…, difficile à battre désormais

:

Une Présidence d'honneur amplement méritée !

Si sa discrétion de ne point s'étendre sur ce riche passé a été respectée par tous et, davantage de l'autoriser à fonder de larges espérances d'avenir pour cette rayonnante Université Populaire ; qu'il me soit permis de revenir sur cette féconde entreprise durant ses 36 années de Présidence active et ininterrompue ! Claude a établi ainsi un record absolu de longévité à la tête de ladite Université Populaire. Désormais et compte tenu de l'accélération de nos modes de vie, des mœurs, voire du peu d'engouement à se rassembler ou se mobiliser pour défendre des activités culturelles de qualité…, il est peu probable d'envisager de le voir battu dans le long terme ? Claude prend ainsi place dans le livre d'Or des records difficiles à battre !
Mais au-delà de l'aspect anecdotique, c'est un hommage appuyé et mérité qu'il faille rendre à ce grand Président qu'il fut et restera, pour conduire cette Association culturelle au summum de sa réputation. En effet, si j'ai eu la chance de l'accompagner durant 35 années à ses côtés, en qualité de membre du bureau, puis de Vice-président, j'ai pu mesurer tout son engagement et toute son attention pour rendre l'Université Populaire des Trois Villes sœurs à la fois dynamique, attractive, diversifiée dans ses actions et rayonnante près de larges publics successifs.
En 1951, le mérite de la création de l'U.P. en revient aux pairs novateurs, mon Collègue Gély, ses adjoints Cros - Merlet - Deregnaucourt - Douay - Mme Allaeys et bien d'autres…, envers lesquels Claude ne manquait jamais de rappeler leur bénéfique action, en toute circonstance. A compter de l'année 1976, soit vingt cinq années plus tard, il est élu Président et c'est avec une farouche détermination de poursuivre leur œuvre qu'il en prenait la direction. Depuis, l'enseignant et l'éducateur n'a cessé d'œuvrer pour s'adapter aux exigences d'un monde en sans cesse évolution sur le plan culturel. En drivant une solide équipe de départ, à laquelle je mesure la chance d'y avoir été associé ainsi que notre regretté Serge Thomas et d'autres bien évidemment, nous nous sommes attardés à amener du sang neuf et proposer des innovations nouvelles !
Ainsi, dans le prolongement normal de l'Assemblée Générale, il me paraît primordial d'en retracer les principales actions menées et réussies aux cours de cette longue période, sans toutefois chercher à en faire une analyse exhaustive ou qualitative. Dans un esprit comparable, il n'est pas dans mon intention de refaire l'apologie de ce qui est déjà remarquablement relaté dans l'accueil de notre site, mais simplement de jeter un regard personnel sur le vécu de trente cinq années de collaboration :

  • Les séances de Connaissances du Monde, par des conférenciers de talents, expérimentés et à l'appui de fabuleux commentaires sur leurs propres films documentaires exceptionnels et de qualité (Citons quelques prestigieux noms comme Frédéric Pottecher - Buron - Alain Bombard - Mahuzier - Desmaisons - Louis Leprince Ringuet - Le Professeur Cabrol et le dernier en date Albert Jacquard, mais tant d'autres également).

- Les voyages d'intérêt culturel sur Paris et à la périphérie de la Capitale : Appelés communément des "Week-ends parisiens", ils se résumaient en des sorties organisées le temps d'un week-end et basées sur des programmes très éclectiques, qui permettaient d'allier les beautés de l'Art et de la Culture en les assortissant de divertissements relaxants. Dans cet esprit, la presque totalité des prestigieux monuments parisiens ou aux alentours n'ont plus eu de secrets pour les fidèles accompagnateurs, comme l'assistance à de nombreuses comédies ou pièces de vaudevilles sur les plus agréables et sympathiques théâtres parisiens.

  • Les étroites relations entretenues avec la ville de Haam d'Allemagne : Dans le cadre de jumelage de la ville de Eu avec son homologue allemande, notre habile et diplomate Président avait su permettre à notre Association de s'insérer efficacement et d'entretenir des relations privilégiées avec leurs responsables. De nombreux et fructueux échanges ont permis de mieux se connaître et s'apprécier.
  • Les visites d'intérêt local et les animations ou découvertes sur des thèmes liés spécifiquement à notre région, et s'accompagnant d'explications de qualité.
  • Les activités sous forme de clubs divers pour assurer la promotion des individus : Un peu plus tard et avec le souci permanent de la novation, nous vint l'idée de la création de "petits clubs" au service de nos semblables. Certes, le projet pouvait apparaître ambitieux, mais après une analyse décente et réfléchie, la mise en projet prenait forme et nous passions à la phase de concrétisation. Selon notre recherche d'éclectisme pour satisfaire le plus grand nombre, ce sont divers clubs à la fois pédagogiques, initiatiques ou de divertissements ludiques…, qui prenaient corps en vue d'intéresser nos assidus adhérents.
  • L'organisation de longs voyages à travers le monde : Au cours de cette période et après de sages réflexions, l'idée est lancée d'envisager l'organisation de voyages à travers le monde ! Certes, il est avancé que nous ne devons pas nous écarter des principes de base de l'Université Populaire qui reste l'Art et la Culture ouverte à tous, et qu'il ne faudrait pas que des aspects financiers onéreux viennent en altérer ou en ternir ses fondamentaux ? Après une étude minutieuse et réfléchie, l'aventure exploratrice à travers les continents pouvait enfin se concevoir. A ce jour, de nouveaux projets se mettent en place pour le plus grand bonheur des intéressés.

Avec cette longue, mais nécessaire tirade, pour mieux retracer l'idéal parcours de notre ami Président Claude et de ses positifs engagements au service de la collégialité culturelle des Trois villes sœurs, s'achève cet instructif plaidoyer, tout à son honneur ! Qu'il en soit profondément et sincèrement remercié !

2012 : Une nouvelle page s'ouvre pour l'Université Populaire : Qu'elle soit pleine d'enthousiasme et prodigieuse !::

  • Au cours de cette agréable soirée animée par notre ami Stéphane Leszek, l'heure était venue de faire le choix sur notre futur Président. A l'approbation unanime des membres du Conseil d'Administration de l'U.P., c'est en toute logique que la Présidence revenait à notre camarade Stéphane Leszek.
  • Dans le même esprit que celui qui m'animait précédemment, j'ose me permettre de m'exprimer au nom de tous pour lui renouveler nos biens sincères compliments pour présider à la destinée de notre active et rayonnante Université Populaire et l'assurer de notre totale et chaleureuse participation !
  • Avec une solide équipe acquise à ses côtés et n'ayant comme but et ambition que de relayer "haut et fort" le précieux flambeau porté par ses aînés ; nul de doute des bonnes heures de gloire qui seront encore réservées à notre prestigieuse Association culturelle.
  • Aux gracieuses dames, ardentes et talentueuses : Jacqueline - Geneviève - Micheline - Arlette - Claudine et Nelly ;
  • Puis aux actifs et compétents collaborateurs Claude - Georges - Jean Noël - Jean - Christian - Daniel et Robert …, qui mettront un point d'honneur à lui apporter aide et assistance en toute circonstance et nos plus vifs encouragements de réussite :

**BIENVENUE A NOTRE NOUVEAU PRÉSIDENT STÉPHANE LESZEK !*

Bernard MOREL
Membre du C.A.

Bonne réception et bonne lecture à tous.

Amitiés et bises. Bernard